« Conquérir le marché du travail via la formation »

1.   Le Fonctionnement

Le CPF (compte personnel de formation) est utilisable tout au long de votre vie active (y compris en période de chômage).

Le CPF permet :

  • Acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel, certification professionnelle etc.)
  • Avoir un socle de connaissances et de compétences
  • Accompagner la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • Faire un bilan de compétences…
  • Rendez vous sur le site https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#,

2.   Financer sa formation sans le CPF :

Pôle emploi : Vous bénéficiez de l’allocation de chômage. Vous pouvez avoir une aide de Pôle emploi 

La région : Les régions pourront financer votre projet de formation professionnelle via à la Caisse des dépôts et consignations.

L’employeur :  L’entreprise peut financer le reste à charge de la formation de son salarié.

Les travailleurs handicapés : organisme AGEFIPH (Association de gestion de fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés) peut créditer une somme complémentaire sur le Compte Professionnel de Formation. Ce dispositif concerne les demandeurs d’emploi qui ne reçoivent pas d’indemnisation.

3.   Vos heures de travail valent de l’or :

Les salariés, vos heures d’activité cumulées au sein de votre structure vous donne des droits à la formation. Ainsi les salariés ayant effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de l’ensemble de l’année en cours ont acquis 500 € pour se former (plafonné à 5000 euros). Les salariés peu ou pas qualifiés qui n’auraient pas atteint un niveau de formation sanctionné par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP), le montant annuel du crédit CPF est majoré à 800 euros (plafonné à 8 000 euros)